«Gros Plan» sur la pratique du sexting ou Sexto (en français) soit l’envoi d’une photo, par un homme, de son pénis en érection. Dans mon cabinet de thérapie, je collectionne les anecdotes d’expéditeurs et de destinataires. Je m’autorise donc à vous adresser ce message : «Messieurs, même si on vous le demande, ne le faites pas !». 3 raisons à cela.

Auteure : Anne Catherine SEGONDS DUFOUR

La femme que je reçois est perplexe. Elle a la quarantaine, élégante et d’ordinaire très joyeuse. Elle me fait le récit de sa soirée de la veille. «On s’est connu sur le net. On a eu notre premier rendez-vous hier après-midi à une terrasse de café. On a papoté, Il m’a fait rire. Il est plutôt bel homme. J’ai eu envie de le revoir. Lui aussi, m’a-t-il dit. On s’est donné rendez-vous pour un déjeuner puis hier soir, vers 22 heures, il m’a envoyé une photo de son sexe». Elle parait déçue et fâchée. « Il avait l’air bien pourtant ! Poli, sympa. C’est pas son sexe qui me choque, je suis infirmière, j’en vois tous les jours mais c’est tordu non ? Je lui ai pas répondu et je l’ai bloqué ».

1ère raison : C’est pas beau

Attendez, je n’ai rien contre l’appareil reproducteur masculin mais les deux ou trois photos que des patientes ont accepté de me montrer, esthétiquement parlant n’étaient pas terribles. Mal cadrées, prises dans des positions improbables, dans une lumière trop crue, j’ai presque eu peur. Bien que les expéditeurs semblaient fiers de leur appareillage anatomique, côté matériel photo, c’était pas ça du tout. A ce titre, je me permets une remarque : le photographe du calendrier des « Dieux du Stade » est un professionnel, choisi pour son talent à trouver le bon angle, les belles lumières et les poses de ses sujets. Faire sa photo seul, avec un portable même haut de gamme, n’aura jamais le même rendu.

2ème raison : vous n’êtes pas un singe.

J’ai demandé à trois de mes patients hommes ce qui les avaient motivés à envoyer des photos de leurs parties intimes à leurs nouvelles conquêtes. Le premier m’a répondu qu’il avait un très beau sexe, que les femmes montraient bien leurs seins ou leurs fesses. Il se sentait donc légitime à faire admirer ce qu’il considérait comme étant la plus belle partie de son anatomie. Le deuxième m’a raconté que toutes celles avec lesquelles il avait couché l’avait chaudement félicité pour la beauté de son pénis et la qualité de sa prestation. Par conséquent, il ne voyait pas où était le problème à en informer les suivantes. Enfin, le troisième, plus jeune m’a dit que tout le monde faisait ça alors il s’y était mis.

Ok. Nous partageons bien avec les primates un ancêtre commun. Nos plus proches voisins dans le monde animal ont pour rituel d’exhiber leur pénis en érection pour séduire les femelles et montrer aux autres mâles qui est le patron. Votre future conquête est-elle une femelle bonobo ? Non. Même si certaines femmes se montrent sensibles aux attributs plutôt masculins : position sociale, compte en banque bien rempli, force physique, ce n’est pas le cas de toutes. Reconnaissons toute fois qu’une belle confiance en soi est gage de réussite mais à la question « avez-vous demandé à votre destinataire si elle était d’accord de regarder votre sexe ? ». Les trois réponses ont été unanimes : non.